Depuis quelques jours, j'ai compris que je n'arriverai jamais à tenir mon poids idéal tant que je ne changerai pas mon état d'esprit. J'hésite presque à aller consulter un psy... c'est vous dire! Je vous explique en quelques mots (en tous cas, j'essaie). J'ai remarqué que lorsque je suis dans une période "craquages", je nie totalement les événements. Je minimise toujours ce que j'ai mangé; je n'assume pas. Autant si je fais une journée sage (protéines et légumes) et que je craque sur un gateau ou une ligne de chocolat, je vais en avoir pleinement conscience et presque le regretter, mais si je fais une journée complète de n'importe quoi, je me laisse complètement aller... Et le problème c'est que ça ne m'arrive pas qu'une fois par mois!! Le problème ce n'est pas vraiment le craquage en lui même car je les considère normaux après une période de privation comme celle créée par ce régime, le problème c'est que dans ma tête, je me dis que ce n'est pas grave, que je n'ai pas "tant mangé que ça"... Je mange et puis j'oublie. Je compte les calories et fait comme si tout allait bien, et puis je me sens mal parce que j'ai trop manger, sans même m'en rendre compte!
Je dois vous avouer que je me sens vraiment mal en ce moment. J'ai reperdu un peu du poids que j'avais repris mais je me rends compte que cette stabilité que je croyais avoir acquise n'est vraiment pas là et que mes vilaines manies me guettent d'un peu trop près... Je n'avais jamais mis le mot boulimie sur ce que je vis mais je commence à me poser des questions lorsque je vois ce que je peux avaler en quelques heures... De quoi faire peur. Je ne veux pas trop dramatiser non plus ni vous faire peur, je voulais seulement partager un peu mes sentiments.
Je n'écris plus beaucoup mais je passe toujours sur vos blogs. Je fais une grosse bise à toutes celles qui ont repris le chemin du régime et à toutes celles qui profitent de la vie aussi! :)